En raison "de l'actuelle situation politique en Libye" la Confédération Africaine de Football CAF a vu nécessaire que l'Afrique du Sud va remplacer la Libye en tant que pays-hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2013, à la suite d'un accord d'échange qui verra la Libye accueillir le tournoi en 2017.

L'Algérie et le Nigeria s'étaient aussi portés candidats pour accueillir la compétition, mais l'Afrique du Sud était donné favorite, ayant déjà organisé à la place de la Libye le championnat d'Afrique espoirs en avril dernier.